• A+
  • A
  • A-

Coordonnées de contact

Site Ste-Elisabeth - Uccle
02-614 20 00
Site St-Michel - Etterbeek
02-614 30 00
Bella Vita Medical Center
02-614 42 00

Le séjour Néonatologie

Comment se passe l’arrivée de mon bébé en néonatologie ?

À son arrivée dans notre service, votre enfant sera placé sur une table chauffante afin de permettre une meilleure surveillance et un accès plus facile ainsi que de maintenir sa température par thermorégulation.

Dans notre service, tous les enfants sont surveillés par un monitoring. Le monitoring nous permet de surveiller la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire à l’aide de 3 électrodes placées sur la poitrine, ainsi que la saturation en oxygène par un capteur placé au pied ou à la main de votre enfant. Il permet également de prendre sa tension artérielle à l’aide d’un brassard.

Le monitoring est relié à une centrale qui se trouve dans le bureau des infirmières. Votre enfant est donc 24h/24 sous surveillance.

Le matériel qui entoure votre bébé peut être impressionnant mais il nous aidera à en prendre soin en le surveillant de manière optimale.

Puis-je participer aux soins de mon bébé ?

Nous vous encourageons à participer un maximum aux soins de votre bébé pour apprendre à le connaître et renforcer les liens entre vous, et ce, en fonction de son état de santé.

Pour assurer une organisation optimale, nous vous demandons de nous communiquer les moments de la journée ou vous serez présents et d’en avertir le personnel responsable des soins de votre enfant.

Quelle est la nature de l’alimentation d’un bébé prématuré ?

Une étape très importante pour votre bébé est l’acquisition de son autonomie alimentaire. Pour rentrer à la maison, il doit pouvoir boire facilement au sein et/ou au biberon et être ainsi capable de se nourrir suffisamment pour grossir et grandir. En fonction de leur prématurité, les bébés sont plus ou moins prêts à acquérir cette compétence. C’est pourquoi, nous vous expliquerons les différentes étapes et possibilités qui concernent votre bébé, en tenant compte de vos projets et de ses capacités.

Il faut savoir que les bébés, même prématurés, tètent souvent très bien mais leur capacité de succion efficace et de déglutition coordonnée à la respiration n’apparaissent progressivement qu’à partir de la 34e semaine de gestation.

Avant cela, ils auront besoin d’être nourri par perfusion, s’ils ne digèrent pas bien, ou par sonde gastrique. C’est petit à petit qu’ils commenceront à boire de très petites quantités au sein, à la seringue ou au biberon.

Apprendre à se nourrir pour le prématuré dépend d’un processus de maturation, parfois long, dont les étapes doivent être respectées.

Si une mise au sein rapide après l’accouchement n’est pas possible, le personnel soignant vous apprendra à tirer votre lait et à le conserver.

Le lait maternel sera toujours donné à votre bébé en priorité, quel que soit le mode d’alimentation.

Et comment se passe l’alimentation du bébé à terme ?

Vous aviez choisi un mode d’alimentation (sein ou biberon) avant la naissance. Votre choix sera respecté et soutenu, sauf contre-indications médicales en rapport avec l’état de santé de votre bébé ou, parfois, celui de la maman. Ces contre-indications à l’allaitement, souvent temporaires, vous seront expliquées et tout sera mis en œuvre pour favoriser le retour le plus rapide à l’allaitement.

Que mettez-vous en place pour que mon bébé prématuré puisse continuer son développement dans les meilleures conditions ?

L’infirmière, la sage-femme et le pédiatre s’engagent personnellement et professionnellement à offrir des soins personnalisés empreints d’un profond respect et d’une chaleur humaine au sein desquels le bébé et ses parents sont des partenaires actifs. Ils reconnaissent l’importance de créer un environnement qui donne la possibilité au bébé de se développer, d’apprendre et de s’adapter, selon son propre potentiel.

Pour cela, nous avons adopté un ensemble de mesures environnementales et comportementales comme :

  • L’instauration d’un environnement calme, reposant et exempt de toute surstimulation (lumière, bruit,…) ;
  • La préférence accordée en permanence au positionnement physiologique et confortable de l’enfant né prématuré (enveloppement, couchage en flexion,…) ;
  • Le respect du rythme du bébé et son besoin de nombreuses heures de sommeil qui l’aideront à grandir et à récupérer des stimulations et des soins ;
  • Le respect de son rythme alimentaire en fonction de ses capacités et besoins ;
  • Le soutien des comportements de bien-être : peau-à-peau (méthode Kangourou), massage, succion non nutritive,… ;
  • La participation des parents aux soins pour apporter un soutien à leur enfant (présence et autonomisation progressive pour les soins).

N’hésitez pas à apporter un petit objet ou un vêtement avec votre odeur afin de rassurer votre enfant.

Combien de temps mon bébé va-t-il rester en néonatologie ?

La durée du séjour de votre bébé dans l’unité de néonatologie dépend de plusieurs facteurs : son degré de prématurité mais surtout son état de santé et son évolution. Le pédiatre vous tiendra régulièrement informé de l’évolution de votre enfant et vous avertira dès que possible d’une date probable pour sa sortie à domicile. Celle-ci sera confirmée au plus tard la veille du jour de sortie.

Ce jour-là, vous recevrez son carnet de santé et une feuille récapitulative reprenant les rendez-vous et le traitement de votre enfant.

Pour toute question après votre sortie, vous pouvez toujours nous contacter dans l’unité de néonatologie ou au secrétariat de pédiatrie.