• A+
  • A
  • A-

Coordonnées de contact

Site Ste-Elisabeth - Uccle
02-614 20 00
Site St-Michel - Etterbeek
02-614 30 00
Bella Vita Medical Center
02-614 42 00

Tableau 6

Text

Tableau 6: Faites confiance à votre médecin et à votre équipe soignante.

Faites confiance à votre médecin et à votre équipe soignante 

L'objectif principal de votre équipe soignante est de vous garder en sécurité et de garantir des soins de haute qualité.

Au cours d'une épidémie prolongée, des mesures agressives pourraient être prises par les médecins et le Centre de soins contre le cancer pour réduire la fréquence des visites à l'hôpital des patients atteints de cancer. [DGHO, ÖGHO, SEOM,  SSMO, WP].

Ceci est basé sur: 

  1. l'expérience de la Chine (comme celle de l'hôpital de Zhongnan de l'université de Wuhan à Hubei) où il a été remarqué que l'incidence de COVID-19 était particulièrement élevée chez les patients cancéreux. Les résultats oncologiques ont été affectés négativement, alors qu'il y avait une probabilité plus élevée de décès précoce en raison de l'infection au COVID-19.

  2. pénurie de personnel pouvant affecter votre centre de soins contre le cancer pendant l'éclosion de COVID-19

  • redéploiement de professionnels de la santé pour couvrir la demande d'épidémie de COVID-19
  • des professionnels de la santé qui seront en quarantaine ou auto-isolés

Veuillez faire confiance à votre médecin et aux conseils de votre Centre de soins contre le cancer pour savoir quoi faire.
Dans de nombreux cas, le risque d'infection par le SRAS-CoV-2 et les complications pertinentes l'emportent sur les avantages du traitement contre le cancer. Vos médecins peuvent vous suggérer d'omettre un ou plusieurs cycles de traitement ou de le retarder de quelques semaines jusqu'à ce que le risque d'infection soit plus faible. [SEOM]

Si vous avez été en contact avec un cas de COVID-19 diagnostiqué et que vous êtes en quarantaine, la chimiothérapie anticancéreuse doit être différée jusqu'à ce que le temps d'incubation potentiel (14 jours) se soit écoulé. [SEOM]
En cas d'infection confirmée, le traitement sera interrompu ou ne sera pas commencé jusqu'à ce que l'infection soit résolue [SEOM]

Avec l'aide de la télémédecine, consultez votre médecin sur les bénéfices et les risques de poursuivre ou de retarder le traitement et la possibilité de reporter le traitement [ASCO, CCS].

La possibilité de reporter un traitement ou d'augmenter les intervalles de traitement sera évaluée au cas par cas, en fonction du tableau clinique global, des caractéristiques biologiques de la tumeur et des risques potentiels pour la santé d'une infection grave au COVID-19. [WP, ASCO,CCS, ,ACS, AIOM, ASCO, DGHO, SBC, MKOT, ÖGHO, AIOM ,PTOK, SEOM, SPO, SPRO, SSMO].

Pendant la pandémie, il pourrait être plus sûr et conseillé:

  • de reporter les rendez-vous de routine, les soins préventifs et les visites de suivi non urgentes [WP,ACS, ASCO, SBC, AIOM, PTO, PTOK, SEOM, SPO]
  • de retarder et reporter les rendez-vous pour la chirurgie élective, en particulier chez les patients à haut risque, âgés ou présentant des comorbidités [PTOK, SBC, SEOM] (le risque de complications est accru pour les personnes subissant une chirurgie oncologique dans le mois précédant l'infection au COVID-19).
  • De prioriser la chirurgie oncologique pour les tumeurs urgentes et agressives (pour éviter la mortalité tumorale) [PTOK, SB, WP]
  • de retarder et reprogrammer la chimiothérapie adjuvante (en particulier dans le cas où le bénéfice de la chirurgie / radiothérapie est élevé, alors que l'ampleur du bénéfice de la chimiothérapie adjuvante est faible ou discutable). [PTOK, WP]
  • de retarder les médicaments tels que les bisphosphonates (utilisés pour diminuer les événements osseux dans le myélome et les tumeurs solides) et la phlébotomie thérapeutique (ou saignement thérapeutique) (par exemple pour la polycythémie, l'hémochromatose) [SBC, SEOM, WP]
  • de maintenir les traitements de chimiothérapie «LIFE SAVING». [SBC,PTOK, WP]

L'épidémie de COVID-19 peut affecter le fonctionnement des centres de cancérologie

L'épidémie de COVID-19 peut affecter la main-d'œuvre des soins de santé en modifiant le fonctionnement d'un centre de cancérologie. Différentes procédures de sécurité sont suivies pour minimiser l'exposition des patients. Il peut être nécessaire de redéployer les travailleurs de la santé dans différents domaines de travail, ce qui affecte les effectifs existants dans les différents départements. Il est également prévu que les visites cliniques prévues dans votre centre de cancérologie puissent devoir être annulées ou retardées.
    
Dans de rares cas, les services d'oncologie peuvent avoir besoin de fonctionner comme des services de soins actifs pour répondre aux demandes croissantes dues à l'épidémie de COVID-19. Dans ces circonstances extrêmes et si vous suivez un traitement qui sauve des vies, en particulier avec une intention radicale, vos soins devraient être transférés à un autre centre d'oncologie opérationnel pour poursuivre votre traitement.

Gardez à l'esprit que, dans ces circonstances, votre Centre de soins contre le cancer adoptera différentes mesures pour assurer votre sécurité et celle du reste des patients et du personnel. Cela pourrait modifier la routine que vous avez connue jusqu'à présent.

Suivez les conseils, restez calme et soyez confiant : votre équipe d'oncologie vous soutiendra !!![PTOK]
Nous vous remercions d'apprécier ces changements. [PTOK,SPO]

Traitements de chimiothérapie orale: Pour réduire les visites à l'hôpital et, si cliniquement indiqué, une plus grande quantité de médicaments oraux pourrait être dispensée. Une évaluation clinique par téléphone ou télé-santé doit être proposée avant tout cycle ultérieur [SEOM]

Radiothérapie pendant l'épidémie Dans les semaines et les mois à venir, il est prévu que les patients, les professionnels de la santé et les équipements radiologiques (peuvent également être infectés) seront considérablement affectés par la pandémie. [DGHO,ÖGHO,SSMO]
Cela peut affecter la façon dont la radiothérapie est administrée.
Donc:

  • Les urgences oncologiques (compression de la moelle épinière ou des voies respiratoires, hémorragie tumorale) seront traitées d'urgence. [SEOR]
  • les patients atteints de pathologies dans lesquelles le traitement ne peut être retardé ou ceux ayant une radiothérapie à visée curative et palliative seront priorisés en utilisant des schémas d'hypofractionnement dont l’efficacité a été prouvée [SEOR]
  • Pour le reste des cas, une évaluation au cas par cas, par le clinicien et les memebres de la Réunion de Consultation Multidisciplinaire (RCP), sera réalisée en fonction du tableau clinique global, des caractéristiques biologiques de la tumeur et des risques potentiels pour la santé d'une infection sévère au COVID-19 [ASTRO, AIRO, NHS, SEOR]
  • Dans les cas confirmés ou suspectés de COVID-19, la possibilité d'initiation, de poursuite, de retard ou d'omission de la radiothérapie sera évaluée au cas par cas par le clinicien et le conseil de tumeur, selon le tableau clinique global et les caractéristiques biologiques de la tumeur. [ASTRO, AIRO, NHS, SEOR]
  • Si, pendant votre traitement, vous développez des symptômes cliniques, vous devez immédiatement en informer votre médecin et votre équipe soignante, car des consultations hebdomadaires ne seront proposées qu'en cas de besoin du patient ou en présence de symptômes cliniques [SEOR]
  • Chez les patients symptomatiques ou tout cas d’infection par COVID-19 documentée; il est obligatoire de porter un masque chirurgical et des gants avant l'arrivée au service de radiothérapie [AIRO, SEOR].  

Une consultation téléphonique, sans que vous veniez au Centre de cancérologie, est suggérée si :

  • a)  vous avez une température >38oC, une toux, un mal de gorge ou un écoulement nasal
  • b)    vous avez été en contact étroit avec une personne qui a subi un test sanguin et qui s'est avérée positive au COVID-19 ou qui attend un résultat de ce test sanguin. 

    (Un contact étroit signifie rester dans la même pièce pendant 15 minutes, ou un contact face à face avec un cas confirmé dans les 24 heures précédant le test sanguin ou depuis le test ou le partage d'un espace clos avec un cas confirmé pendant une période prolongée (par exemple plus que 2 heures) dans la période s'étendant de 24 heures avant l'apparition des symptômes dans le cas confirmé.) [RANZCR]
     

N'oubliez pas que les patients qui subissent une radiothérapie avec une chimiothérapie concomitante, une radiothérapie post-chimiothérapie, ainsi que ceux qui subiront une greffe de moelle osseuse ou avec des néoplasies hématologiques (myélome multiple, lymphomes) sont plus à risque d'infection que ceux qui ont une radiothérapie exclusive. Ceci sera pris en considération pour guider le plan de traitement. 

Patients oncohématologiques: 

Le niveau d'immunosuppression est particulièrement élevé chez les patients atteints de tumeurs malignes hématologiques et de greffe de moelle osseuse. L'hygiène personnelle, l'utilisation d'équipements de protection et l'isolement social sont par la suite très importants pour minimiser l'exposition. 

  • Les patients faisant l'objet d'un suivi de routine doivent rester à domicile et les consultations doivent être différées, car le risque d'infection est élevé dans la communauté. [SBC, WP]
  • En raison de l'immunosuppression prolongée et profonde, les transplantations non urgentes ne sont pas justifiées pendant l’épidémie de COVID-19 (la décision doit être individualisée en fonction du risque et des avantages pour le patient) [SBC]

Votre équipe médicale décidera des meilleures actions pour vous! Ne décidez pas par vous-même! Demandez à votre personnel médical ce qui vous convient le mieux! Restez en sécurité! [ MKOT]

N'interrompez pas votre traitement contre le cancer, sauf s’il vous est indiqué par vos médecins. La peur d'une infection par le coronavirus ne doit pas interférer avec la lutte contre une tumeur préexistante. [DGHO, ÖGHO, SBC,SBOC,SBRT, SPO,SSMO]

Détails importants

  • Si vous devez subir un dépistage pour détecter un cancer du sein, du côlon, du col de l'utérus ou du poumon, repoussez votre rendez-vous dans un avenir proche [ACS, SPO, ASCO, WP]

  • Les consultations de suivi non urgentes des patients asymptomatiques peuvent être réalisées, de façon temporaire, par télésanté. [AIOM,PTO,WP]

  • =>Au fur et à mesure que les restrictions disparaissent, les examens de dépistage et les visites de suivi doivent être rétablies.

  • Ne confondez pas les consultations réalisées pour un état symptomatique avec le dépistage systématique du cancer et le suivi

  • Si vous présentez des symptômes qui pourraient être liés au cancer, veuillez communiquer avec votre équipe soignante pour être informés au sujet de la meilleure ligne de conduite à ce moment-là. [ACS, WP]
     

Outils de communication:

ΝΟΤΕ: Étant donné que la «communication» et la «confiance» sont les piliers pour déterminer la meilleure séquence d'actions pour vous et la meilleure forme d'interaction avec le centre médical, il est important pour vous de savoir qui et comment communiquer afin d'atteindre vos soins contre le cancer. équipe et découvrez comment procéder. (Numéros de téléphone, fax, e-mails, plateformes de microblogs institutionnelles protégées, etc.). [WP]

Protection Internet des patients

En raison des différentes mesures (comme «restez à la maison» et «pas de rassemblement»), vous devrez peut-être passer beaucoup de temps à la maison, naviguant parfois sur Internet. Vous devez savoir que de nombreuses informations trompeuses peuvent se propager sur le Web («Dr browser»), les microblogs et les réseaux sociaux en général (facebook, instagram, blogs, twitter, etc.).
Vous devez être prudent lors du téléchargement et de l'évaluation des informations provenant de sources électroniques non contrôlées et de contenus WEB dangereux sans les conseils médicaux appropriés. [WP, PIPWG]
    
Pour trouver des informations sûres sur les conseils spécifiques aux patients cancéreux concernant le COVID-19, les patients devraient préférer des liens Web dédiés et des lignes téléphoniques dédiées (le cas échéant) spécialement fournies par leur centre médical, les sociétés nationales d'oncologie officielles et les conseils de l'État. [WP, PIPWG]

Télésanté, protection du personnel et des hôpitaux

Nous avons la responsabilité de contribuer à la protection, non seulement des patients cancéreux, mais aussi du personnel de santé et des hôpitaux eux-mêmes, afin d'assurer une prestation adéquate de soins de santé tant en soins généraux qu'en cancérologie. [RANCR,SEOM]
Le confinement et le ralentissement de la vague de transmission est un élément fondamental pour préserver les ressources humaines et autres infrastructures techniques. [SEOM]

 

These guidelines were originally published on ECPC website, check here for updates: https://ecpc.org/covid-19-information/

The Author and the main coordinator: Dr. Davide Mauri, Assistant Professor of Oncology, University Hospital of Ioannina, Greece