• A+
  • A
  • A-

Coordonnées de contact

Site Ste-Elisabeth - Uccle
02-614 20 00
Site St-Michel - Etterbeek
02-614 30 00

Psychologie-neuropsychologie

Content
 
Trouver un médecin

Trouver un.e (neuro)psychologue

 
Prendre rendez-vous

prendre rendez-vous

Subtitle

À propos de la psychologie

Text

Le corps et l’esprit sont étroitement connectés. 
Lorsque le corps souffre, c’est toute la personne qui souffre, y compris son psychisme. D’où l’importance qu’il y ait des psychologues dans les hôpitaux.

Lorsqu’un patient est hospitalisé, le psychologue rencontre le patient dans son vécu subjectif, lui offre une écoute neutre, un soutien. L’aide que le psychologue peut apporter est avant tout une aide au  patient comme il se vit, indépendamment de sa situation médicale objective. Lorsque le psychologue est attendu, voire demandé, il écoute et co-construit avec le patient une élaboration de sa souffrance somatique qui peut s’insérer dans son histoire de vie. Le psychologue serait le catalyseur de cette construction (Gori, Del Volgo, 1991).

Si cela s’avère nécessaire, ou si le patient le souhaite, le psychologue peut également se mettre à disposition de sa famille.

Une autre dimension du travail du psychologue est moins connue : c’est le travail au sein des équipes de soins. Le psychologue soutient au cœur de l’équipe la prise en compte des aspects plus subjectifs du patient. En effet, les équipes sont souvent tiraillées entre d’une part, les exigences d’objectivité et de rationalité et d’autre part, la parole du patient, qui lui, vit les événements de manière  unique. La finalité est d’offrir au patient des soins adaptés, tenant compte de sa singularité. Le travail se réalise en étroite collaboration avec les médecins et les équipes soignantes, les observations et les interactions de ces derniers avec le patient enrichissent la compréhension de la personne. La prise en charge est donc la plus globale possible. Elle est bien évidemment placée sous le sceau du secret professionnel partagé.

Les modalités d’intervention du psychologue sont variables : à la demande du patient lui-même,  à la demande de l’équipe de soins, cependant, le patient est toujours prévenu et doit marquer son accord. Dans certains services, le psychologue peut se présenter spontanément auprès du patient et fait « offre »  de service, le patient étant libre d’accepter ou non.

Suite à son hospitalisation, le patient peut revenir pour des soins de manière ambulatoire (rééducation, dialyse,…). Le patient a alors la possibilité de rencontrer un psychologue en consultation. 
Le cadre de travail est donc similaire à un entretien classique où le patient est porteur d’une demande ou est envoyé par un médecin. La famille peut également être rencontrée dans le cas où le patient le souhaite.
Le rôle du psychologue va être  d’écouter, d’accueillir la demande du patient ainsi que sa souffrance psychique. L’intrication de la souffrance somatique et psychique permet de poser un autre regard sur la situation dans l’objectif d’aider le patient à se sentir mieux en puisant en lui les ressources nécessaires pour accepter et s’adapter à la maladie ou des situations personnelles difficiles. Si nécessaire, le travail d’articulation avec l’équipe soignante est également mis en place avec l’accord du patient.   

Lorsque le patient est hospitalisé en psychiatrie, le patient sera vu par un psychologue .Le travail consistera en une écoute, un soutien, une aide à une élaboration psychique par rapport aux problèmes du patient. Suivant la pathologie et ou la problématique, certaines techniques de travail peuvent également être proposées comme de la restructuration cognitive, de la désensibilisation progressive, une prise en charge systémique (éventuellement de couple et/ou de famille),… Le patient se verra aussi proposer une prise en charge de groupe adaptée avec des techniques de pleine conscience, de confiance en soi, de sophrologie,… . En fin d’hospitalisation, le patient pourra encore être suivi en ambulatoire au sein de la consultation.

Dans certains cas, un travail psychologique de groupe peut s’organiser  sous la forme de groupes de paroles pour des patients présentant des problématiques similaires.
 

Subtitle

À propos de la neuropsychologie

Text

La neuropsychologie se situe à la croisée de la psychologie et de la neurologie. Le neuropsychologue étudie la manière dont les différentes régions de notre cerveau « animent » ou ont un impact sur nos comportements.

Cette spécialisation, partie intégrante du métier de psychologue, est basée sur l’association que le praticien essaye d’établir entre la structure et le fonctionnement du cerveau et les comportements ou fonctionnements psychologiques du patient. Le neuropsychologue intervient auprès de patients (enfant ou adulte) qui présentent des pathologies ou des lésions du système nerveux central tels qu’un accident vasculaire cérébral, un traumatisme crânien, une pathologie neuro-dégénérative (p.e. maladie d’Alzheimer), une encéphalite ou méningite, une tumeur cérébrale, etc. Il s’occupe également de patients dont les difficultés ne sont pas directement liées à une affection du système nerveux central : troubles d’apprentissage, troubles développementaux, troubles de l’attention, situations d’épuisement, troubles psychopathologiques, etc.

Face à ces problèmes, le neuropsychologue est habilité à poser un diagnostic, mais il peut aussi assurer un suivi. Pour ce faire, sa palette d’interventions va de l’entretien clinique aux tests cognitifs. Le neuropsychologue s’attachera à déterminer les troubles d’ordre cognitif, si le patient fait face à des problèmes du langage, de la mémoire, de concentration, de raisonnement. Une fois le diagnostic posé, le professionnel peut établir des liens de causalité entre les troubles et leur origine (lésion ou autre), évaluer les capacités d’autonomie du patient, établir un pronostic et mettre en place un processus de rééducation

Ce praticien joue un rôle auprès des proches du patient. Il explique la maladie et ses conséquences. Il accompagne la recherche de solutions face aux difficultés rencontrées.